Tout le Cinéma de B à Z
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zatoichi Monogatari (La Légende de Zatoichi: Le Masseur Aveugle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dr Poulpo
fan de Terror Toon
fan de Terror Toon
avatar

Masculin Nombre de messages : 789
Age : 37
Localisation : Caen
Humeur : il me faut plus de CaFé...
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Zatoichi Monogatari (La Légende de Zatoichi: Le Masseur Aveugle)   Jeu 27 Mar - 3:44



Je ne sais pos pour vous mais moi je suis un fan de chambara 'pour ce qui ne savent pas ce que c'est le Chambara est un genre cinématographique et théâtral japonais de bataille de sabre). C'est vraiment l'un de mes genres de cinéma préféré. Et l'un des meilleur acteur n'est autre que l'excellent Shintaro Katsu. Et le meilleur réal autre que le génialisime Kenji Misumi. Alors quand ses deux-là font un flim ensemble, ça devient l'un des plus grand chef-d'oeuvre du cinéma japonais: Zatoichi Monogatari (La Légende de Zatoichi: le masseur aveugle). Le personnage de Zatoichi apparait pour la première fois dans une nouvelle de Kan Shimozawa, il n'y est d'ailleurs même pos le personnage principale.
Et c'est donc en 1962 que Ichi (zato=aveugle; donc comprendre Zaroichi=Ichi l'aveugle), prend enfin vie sous les traits de Shintaro Kastu. Kastu qui va ensuite lui consacrer une bonne partie de sa carrière car il va tourner dans les 26 flims de la saga (de 1962 a 1989), il va même en produire certain. Il y aura même un série d'une centaine de téléfilms et même uns pièce de thêatre. Et c'est en 2003 que Takeshi Kitano va réaliser et aussi incarner Zatoichi (Katsu étant mort en 1997). Un flim presque aussi bon que l'original, mais la il sagit plus d'un remake que d'une suite.

Bon parlons maintenant de ce flim qui est le premier de la saga et peut-être même le meilleur.
Un aveugle arrive dans la petite province de Shimosa. Nommé Ichi, il se rend chez le chef du clan local: Iioka, ce dernier va lui demander de l'aider a vaincre le clan Sasagawa.
Ichi incarne parfaitement l'expression "l'habit ne fait pas le moine", sous son aire pataud, se cache quelqu'un de malin, et une très fine lame. Il est aussi grand amateur de jeux de dés, là où il excelle aussi, il use et abuse du fait qu'il soit aveugle pour berner les autres joueur. Il ne montre que son talent au sabre que pour tuer, car comme il le dit "Je ne suis pas une bête de foire". Malgré son don pour le sabre il n'aime pos tuer, il ne le fait que si c'est pour sa survie. Zatoichi est un personnage amer, il n'apprécie guère les yakuzas, même s'il en est un. Il se dégoute presque lui-même, et se comdamne à errer sans fin, un peu comme s'il voulait expier ces fautes passées et le fait qu'il soit un yakuza. Il renonce même à l'amour, car comme il le dit "les yakuzas n'apportent jamais rien de bon". Il va se lier d'amitié avec Hirate un breteur que le clan Sasagawa a engagé. Malgré le fait qu'il soit de camps opposés, ils deviennent très proche, ils se comprennent. Mais Hirate est atteind de tuberculose, et la fin est proche....
L'interprétation de Katsu est monumentale, son jeu est excellent. Il parvient à nous faire ressentir toute les émotions du personnage (j'étais limite à verser ma larme à la fin du duel final).
La réalisation de Misumi est superbe, certains plans sont géniaux. Surtout les scènes de combat d'Ichi, et il n'y en a que deux. Son style est impressionnant, le combat ne dure pas plus de quelques secondes. Mais le flim ne ce limite pas qu'à ça, il dénonce justement la violence, les combats pour le pouvoir qui sont futiles...
Il dit aussi à travers Ichi que les Yakuzas qui n'ont pas de code d'honneur ou qui ne le respecte pas ne sont que de vulgaire voyou.
Le flim n'est pas du tout sanglant malgré le sabre, et surtout pour un chambara où en général le sang gicle. Mais cela est aussi du au faite que le flim date de 1962, et que le sang vint dans les année 70.

Pour conclure je ne peut que vous encourager avoir ce flim. L'un des meilleur de l'histoire du cinéma. C'est même mon Chambara préféré, même si j'aime beaucoup celui de Kitano qui est trés bon, mais aussi trés différent (bah c'est du Kitano).
Si j'avais un seul chambara a vous conseiller ça serrait celui-là.


Note: 6/6

_________________


Dernière édition par Dr Poulpo le Jeu 7 Aoû - 23:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le biquet vengeur
fan de Jack Frost
fan de Jack Frost
avatar

Masculin Nombre de messages : 882
Age : 32
Localisation : nantes
Humeur : cinoche
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Zatoichi Monogatari (La Légende de Zatoichi: Le Masseur Aveugle)   Lun 14 Avr - 12:36

Bah pour ma part, je n'ai vu que ceiu de Beat Takeshi que j'ai néanmoins trouvé excellent mis à part l'effet à la limite du ridicule sur les yeux de Kitano à la fin mais sinon , c'été bien.
Ceci dit, tu parles de l'original alors je me garderai bien de dire ce que j'en pense puisque je ne l'ai point vue. Mais si je ne m'abuse il s'agit d'une série à rallonge, je ne penses pas avoir le temps de me taper toute la série, d'autant plus que le chambara n'est pas mon genre de prédilection( à moins qu'il n'y est aussi des zombies comme dans "Versus" mais est-ce bien un Chambara?)

_________________
Qu'est-ce t'as, t'es pas content?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zatoichi Monogatari (La Légende de Zatoichi: Le Masseur Aveugle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» [Warner] Le Royaume de Ga'Hoole - La Légende des Gardiens (27 octobre 2010)
» Salvatore R.A. - L'invasion des ténèbres - La Légende de Drizzt 9 - Les Royaumes Oubliés
» DT Louis XIII 1639H (332) légende inédite?
» Cahors : la légende du pont du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
B Addict :: Cinéma :: Chronique/Critique de flims-
Sauter vers: