Tout le Cinéma de B à Z
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 john's carpenter l'antre de la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
le biquet vengeur
fan de Jack Frost
fan de Jack Frost
avatar

Masculin Nombre de messages : 882
Age : 32
Localisation : nantes
Humeur : cinoche
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: john's carpenter l'antre de la folie   Dim 30 Mar - 20:31



Afin de clore notre cession john Carpenter, je vous propose un de ces meilleurs film(a mon gout en tout cas), qui partage une thématique proche de son épisode des masters of horror saison 1 "cigarette burns". alors voici "l'antre de la folie"!

résumé: Detective privé cynique et desabusé, John Trent est chargé de retrouver l'écrivain Suter Cane, recement disparu, dont les oeuvres fantastiques provoquent des emeutes a chaque parution. Son enquête le méne a Hobb's end, petite bourgade dans laquelle vas se dérouler un jeu incriyable a mi chemin entre realité et fiction, jeu qui a toute ses chances de faire perdre la raison au detective.

Avec cette oeuvre, le cinéaste nous offre un travail analytique extremeent riche sur le cinéma fantastique.Encore une fois, Big John réalise un film énervé suite a un echec commercial(celui des "aventures d'un homme invisible") et cette fois, il vas chercher dans les tréfonds de l'indicible horreur chére a l'écrivain H.P Lovecraft. Ce n'es d'ailleurs pas le seul rapport que le film entretient avec l'écrivain, il y a aussi la ville de Hobb's end crée par Lovecraft.Carpenter joueras aussi a effacé progressivement la frontiére entre réalité et fiction, si bien qu'a tout moment ce qui se déroule sous nos yeux parait être la "réalité"(pas la notre, celle du film) alors que tout n'est que pur fiction sauf que c'est réel!bref, Big John joue a nous perdre et y réussi a merveille, ce qui est un autre point commun avec lovecraft dont les écrits sont d'habiles mensonges(je penses notament au Nécronomicon). ENcore une fois, Carpenter nous propose sa vision des choses et d'un systéme qu'il hait autant qu'il l'aime, ainsi nous pouvons facilement comprendre que le personnage de John Trent(incarné par Sam Neil) est en quelque sorte son reflet du moment, ils sont tout deux désabusé et cynique vis a vis d'un systéme les ayants soumis au pire.Replacement nous dans le contexte historique du film, nous sommes en pleine periode de déconfiture du fantastique, les séries a rallonge (jason, freddy et michael en tête) et John se rammasse encore avec les aventures d'un homme invisible, les studios doutent de lui.Alors, ca le démange, et il file un bon coup de latte dans cette univers qui se mord la queue. John trent évolue lui aussi dans l'univer du fantastique, lui aussi est un tocard, et il découvre qe le milieu dans lequel il évolue est en pleine déconfiture et que même son identité n'existe que grace au diabolique Sutter Cane car c'est lui qui l'a crée. En gros Carpenter nous dit ici, qu'il n'existe que grace aux studios, qu'il hait pourtant. Mais si les studios ne lui mettait pas systématiquement des batons dans les roues, il ne trouverait jamais la hargne de réaliser des films comme celui ci. ensuite le contenu du film, assez déroutant tout de même, surtout de la part d'un homme qui n'analyse jamais son travail, tient dans le fait que ce film est la conclusion de sa trilogie de l'apocalypse commencer avec "the thing" et poursuivi avec "prince des ténébres". ce film allie les qualités de ses deux predecesseurs avec une thématique encore plus forte puisque l'apocalypse présenté ici est la réalité. du point de vue plastique, la noirceur du film s'explique elle aussi par le cotés "final" de l'oeuvre, c est l aboutissement de l'apocalypse selon St John!

John Carpenter nous poses beaucoup de question dans ce film, la premiére étant evidement quelle est la frontiére entre réalité et fiction? qui somes nous réellement et sommes nous réellement libre? selon lui, dans le film, cette frontiére se situe au bout du tunnel, celui qu'emprunte John afin de sortir de Hobb's end(et d'un certaine maniére de la folie) afin de retourner a une réalité catastrophique, puisque l'épilogue nous décrit la fin de l'humanité, tout siplement(n'oublions pas que nous sommes dans la conclusion, il ne s'agit plus de d'une personne comme the thing ou d'un groupe comme prince des ténébres).et il y fonce tête baissé, peu décidé a se laisser aller a de la pychanalyse de bazar, car une fois encore, le cinéma de CArpenter reste ludique! et dans une ultime provocation, le climax nous montre john trent spectateur du film de sa vie, réalisé par John carpenter! et les images du film défilent devant les yeux du protagoniste qui finit par accepter sa condition. finalement, aprés nous avoir exposé ses doutes, John tape un grand coup de poing sur la table et nous affirme, nous crie qu'il est et restera le grain de sable qui dérégle la machine, l'homme a abattre, celui dont TF1 ne diffuseras jamais les oeuvres(c'est gratuit, offert par la maison).

au final, ce film est probablement l'une des plus belle autobiographie masquée(vachement bien masquée certes) et aussi l'un des plus passionnant film d'épouvante jamais tourné, doté d'une thématique extremement riche et complexe, foisonnant d'idées et porté par des acteurs excellent (sam neil et jurgen prochnow en tête).la photo, extrement sombre, et les effets spéciaux à l'ancienne renforce un cotés fictionnel parfaitement assumé afin de mieux nous perdre.

si a l'issu de ce texte vous vous sentez perdu et que vous n'avez jamais vu le film, dites vous que c'est un avant-gout. :$XD:

Note 7/6 , attention chef d'oeuvre

Trailer:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr Poulpo
fan de Terror Toon
fan de Terror Toon
avatar

Masculin Nombre de messages : 789
Age : 37
Localisation : Caen
Humeur : il me faut plus de CaFé...
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: john's carpenter l'antre de la folie   Dim 27 Avr - 17:47

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Malheureusement je n'ais pos vu ce flim depuis une décénnie et je n'ais pos grand chose à dire. Mais il est clair c'est l'un des meilleur flim de Big John. Bah je posterais un truc plus consistant quand je l'aurrai revu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyomie
fan de Uwe Boll
fan de Uwe Boll
avatar

Féminin Nombre de messages : 130
Age : 31
Localisation : Caen
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: john's carpenter l'antre de la folie   Sam 16 Aoû - 21:37

Ca y est je l'ai vu. Il est génial ce flim, je l'ai trouvé encore mieux qu' "invasion Los Angeles". Une bonne ambiance, un bon scénar, et pas des plus simplistes, tout ce qu'il faut. Franchement je ne suis pas déçue du visionnage, c'est là que je me dis qu'il faut que je regarde plus de flims de Carpenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le biquet vengeur
fan de Jack Frost
fan de Jack Frost
avatar

Masculin Nombre de messages : 882
Age : 32
Localisation : nantes
Humeur : cinoche
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: john's carpenter l'antre de la folie   Dim 17 Aoû - 2:05

AHAh et bien tu n'as pas tort, c'est souvent des bons films ^^

_________________
Qu'est-ce t'as, t'es pas content?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: john's carpenter l'antre de la folie   

Revenir en haut Aller en bas
 
john's carpenter l'antre de la folie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Antre de la folie
» JOHN CARPENTER, EDWARD HAWKS ET LES WESTERNS
» Hayden Christensen:
» [Blu-Ray] L'Antre de la Folie (Import US)
» {L'antre de la folie}{ Burrysa}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
B Addict :: Cinéma :: Chronique/Critique de flims-
Sauter vers: